Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon

Colloque de Valenciennes, mars 2005

Aragon et le Nord, une semaine particulière (mars 2005)

jeudi 5 mai 2005

Colloque Aragon et le Nord, une semaine particulière

L’Université de Valenciennes fêtait cette année le quarantième anniversaire de sa fondation. A cette occasion, les laboratoires Camelia et CRHiCC ont organisé un colloque sur « Aragon et le nord ». Ce colloque faisait suite à une présence constante de l’œuvre d’Aragon dans l’enseignement de la faculté de lettres de Valenciennes et ce depuis dix ans. Ont été inscrits au programme, successivement, La Mise à mort, Henri Matisse/roman et maintenant La Semaine sainte. Stéphane Hirshi est responsable de cet enseignement.
Je ne reviendrai pas sur l’appel à communication bien connu de tous et qui fixait les grandes orientations du colloque Les réponses à l’appel ont correspondu à ce qui était attendu à savoir des interventions sur :
l’importance de la guerre de 14/18
Les Communistes
La Semaine sainte
L’inscription du Nord et du nord en poésie
Henri :Matisse/Roman
Bien sûr, nous n’en avons pas fini avec le sujet mais il me semble que des éléments importants ont été mis à jour à cette occasion. Les Actes en seront l’écho. Le colloque a été marqué, et cela me semble caractéristique de la recherche aragonienne actuelle, par une grande diversité dans les approches.
Nous n’avons eu aucune défection. Seulement deux personnes n’ont pu être présentes mais leurs interventions ont été lues.
Autre point positif à mon avis : l’implication des chercheurs valenciennois et la présence de jeunes doctorantes qui ont vécu avec une particulière intensité ce colloque.
Par contre nous avons noté une absence totale d’interventions d’universitaires historiens.

Les organisateurs du colloque avaient tenu à en faire un événement ouvert favorisant des rencontres. Je crois pouvoir dire que sur ce point la réussite a été totale. Les participants garderont, j’en suis certaine, un souvenir fort du film et des commentaires de Richard Dindo, des interventions de Claudine Galéa, dramaturge et romancière, Jacques Yvart, chanteur compositeur, Lucien Suel, poète Dominique Szymusiak, conservatrice du musée Matisse, Bruno Vouters, rédacteur en chef adjoint de La Voix du nord ainsi que de l’approche plastique de Katy Vandamme. Le spectacle chanté et dansé mis en scène par Stéphane Hirschi Aragon et Fougère sur des textes d’Aragon a constitué un beau point d’orgue.
Les rencontres ont été aussi celles de lieux, de paysages qui ne pouvaient que rentrer en résonance avec nos lectures.

Les retombées en terme de communication ont été importantes. Le colloque a été annoncé dans le Monde des livres. La Voix du nord et Liberté hebdo ont largement couvert le colloque.
D’autre part nous avions envoyé affiches et annonces aux bibliothèques, importantes librairies et associations liées à la poésie. Cela a eu son importance peut-être pas en retombées immédiates mais à long terme.
Bien sûr il n’a échappé à personne que l’invitée surprise a été la météo. Nous avons tous regretté de ne pas bénéficier du temps de La Semaine sainte. La pluie aurait été préférable à la neige et nous avons perdu des auditeurs en route. Paradoxalement pourtant, cette neige a contribué à rendre cette semaine dans le nord particulière.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0