Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon
Accueil du site > 2. Colloques, conférences, séminaires > 1. Séminaires ERITA > Compte rendu du séminaire du 2 avril 2005

Séminaire ERITA du 2 avril 2005

Compte rendu du séminaire du 2 avril 2005

lundi 25 avril 2005, par H. B.

Compte rendu du séminaire du samedi 2 avril 2005.

Lieu : Université Paris3-Sorbonne Nouvelle, centre Censier, 13 rue Santeuil, Paris 5e, salle 220 b.

Présents :
Bureau  : Reynald Lahanque, Patricia Principalli, Luc Vigier, Corinne Grenouillet, Hervé Bismuth.
Membres  : Martine Abrioux, Georges Aillaud, Maher Al-Munajjed (PM), Inès Ammar, Michel Apel-Muller (AM), Erwan Caulet (PM), Cécile Kovacshazy (AM), Marianne Delranc-Gaudric, Lionel Follet, Michèle Laurent, Bernard Leuilliot, Suzanne Ravis, Léon Robel, Valère Staraselski (AM), Alain Trouvé, Bernard Vasseur (AM), Maryse Vassevière.
Invités  : Amélie Le Roy (AM), Pascal Tossou
Excusés : Pierre Juquin, Marie-Christine Mourier, Roselyne Waller.

MATIN (9H30-12H)

Présentation des membres et des invités.
Notre équipe enregistre cinq nouvelles adhésions : Georges Aillaud, Maher Al-Munajjed, Inès Ammar, Erwan Caulet, Cécile Kovacshazy.

9H55 : Communication de Michel Apel-Muller : “Orléans Beaugency Vendôme”.
Résumé : à partir de quelques vers du Musée Grévin (1943) et de la réponse d’Aragon en 1951 à une institutrice de l’École de filles de Pegut-Pluviers (Dordogne), une analyse des résonances du moyen-âge dans les préoccupations d’Aragon, et la prégnance dans les écrits d’Aragon de cette période d’une préface à l’Énéide datant de 1931. Quelques enjeux, notamment ceux d’une piste de recherche jusque-là non explorée, celle des lectures par Aragon des auteurs de l’Action française, dans le cadre d’un discours sur l’amour de la patrie.
Le texte de l’intervention donnera lieu plus tard à communication écrite : il ne sera donc pas reproduit d’ici-là.
10H50 : Discussion sur l’intervention de Michel Apel-Muller.
11H25 : Point rapide sur les cotisations, état des adhésions.
11H40 : Question de la numérisation des Lettres françaises. Il s’agit d’un projet lancé par Hervé Bismuth (Texte et Édition à Dijon, Erita) et Bruno Curatolo (Centre Jacques Petit à Besançon), pour lequel Michel Bernard (équipe Hubert de Phalèse de Paris3) a donné un accord de principe. Hervé Bismuth propose qu’Erita, en tant que telle et grâce à la collaboration du plus grand nombre de ses chercheurs, soit un des partenaires de ce projet. Le projet est ample, et soulève de nombreuses questions :
institutionnelles : coproduction entre plusieurs équipes de recherche, nécessité de la présence d’ERITA en tant que telle, rapport du projet et des objectifs à venir de la BNF, etc.
techniques : indexation pour la recherche, rubriques, formats...
ergonomiques : les subventions nécessaires pour payer les « petites mains » d’un tel projet nous seront-elles données ? Dans le cas contraire, les chercheurs seraient aussi les « petites mains »...

ENTRACTE (12H00-14H00)

Pause italienne.

APRES-MIDI (14H00-16H30)

14H :Quelques brèves sur les parutions, soutenances récentes, etc. On signale notamment la parution de l’ouvrage de Marjolaine Vallin, écrit à partir de sa thèse : Louis Aragon, la théâtralité de l’oeuvre dernière : « Ce théâtre que je fus que je fuis », Éditions L’Harmattan, collection « Critiques littéraires » 2005 (Compte rendu disponible sur notre site). Deux thèses sur Le Fou d’Elsa ont été soutenues dans les derniers mois :
Aragon et la culture arabo-andalouse : « Le Fou d’Elsa », des sources aux métamorphoses, par Maher Almunajjed (dir. Yves Chevrel, Paris IV, présentation bientôt disponible sur notre site) ;
« Le Fou d’Elsa » de Louis Aragon : vérités poétiques et vérités historiques. Intertextualité, interculturalité par Abdelhakim Mahdi (dir. Nabile Farès, Grenoble 3).
Comptes rendus partiels des colloques de mars 2005 (Valenciennes et Toulon). Le compte rendu écrit du colloque de Toulon est publié sur notre site ; un compte rendu officieux produit par Marie-Christine Mourier est publié dans l’espace privé de notre site.
14H40 : Communication d’Erwan Caulet : « Un usage historien des sources romanesques et littéraires : la culture littéraire communiste ». Le texte de cette communication, qui est la présentation du travail de doctorant d’Erwan Caulet, sera mis en ligne dans quelque temps.
Cliquer ici pour lire la communication d’Erwan Caulet
Discussion sur la communication d’Erwan Caulet.

Prochain séminaire : 8 octobre 2005 ( a priori même lieu. Des précisions seront données après la rentrée septembre).
Deux interventions prévues : Nicolas Mouton, Maher Al-Munajjed.
Espace privé : il est destiné aux membres d’ERITA et à eux seuls : pour s’y connecter, il faut par conséquent être identifié. Les identifiants des membres sont donnés par le webmestre du site Luc Vigier : vigier.luc@wanadoo.fr

A bientôt,
HB.


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0