Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon
Accueil du site > 8. Événements et parutions > 1. Livres (annonces de parution) > Annick Jauer publie L’Allemagne d’Aragon

Annick Jauer publie L’Allemagne d’Aragon

mercredi 11 juillet 2007, par L. V.

Annick JAUER L’Allemagne d’Aragon Aux confins de la nostalgie et du devenir

Présentation de l’éditeur : Les multiples présences de la culture allemande dans l’œuvre d’Aragon sont le catalyseur et le révélateur de la position que l’auteur a adoptée face au réel et à l’Histoire. L’Allemagne a d’abord été perçue par Aragon comme un pays mythique et idyllique : elle l’a formé, par ses philosophes, dans une perspective toute idéaliste. Lors de la Première Guerre mondiale et de l’occupation de l’Alsace puis de la Sarre par les troupes françaises qui s’ensuivra, Aragon fait l’expérience du réel. Et c’est l’Allemagne qui constitue le cadre de cette expérience, ce qui aura des conséquences importantes sur la perception future de l’Allemagne par l’écrivain. Dans les années 20, l’Allemagne représente pour lui un moyen de se révolter contre la société bourgeoise, conformiste et germanophobe. Le marxisme et l’attention portée à l’Allemagne réelle à travers les rencontres avec les révolutionnaires allemands exilés puis la guerre permettront à la charge mythique de ce pays d’être à la fois dépassée et réinvestie dans la mystique révolutionnaire puis les nécessités du combat. À partir des années 50, le retour sur soi imposé par les compromissions de l’idéologie force Aragon à reconsidérer les origines de son destin et de ses aspirations. Il revient alors sur ses années de formation. Dans cette démarche, l’espace allemand, essentiel, va constituer le cadre dans lequel il va reconsidérer sa perception des mythes et du réel, et de leur articulation. À travers l’Allemagne, le mythe est enfin clairement reconnu comme une nécessaire médiation du réel, même si c’est à la reconnaissance de la toute-puissance du réel, à travers celle de l’Histoire, que se livre tragiquement le sujet.

Biographie de l’auteur Annick JAUER, docteur ès lettres, agrégée de lettres, PRAG à l’Université de Provence.

Table des matières :

ARAGON ET L’ALLEMAGNE, ETUDE DIACHRONIQUE

De l’enfance aux années 30 : " le temps de la pensée " ou " les années de formation "

Les années 30 : le temps de l’action

La Seconde Guerre mondiale

De l’après-guerre jusqu’aux années 50 : les à-coups d’une réhabilitation de l’Allemagne

LES AFFINITES ALLEMANDES D’ARAGON

Des systèmes de lois philosophiques à " l’échelle de soie philosophique " : Aragon et la philosophie allemande

L’ " inconscient romantique " d’Aragon

La musique " porte sur l’infini "

Présences de la langue allemande

LE ROLE DE L’ALLEMAGNE DANS LE RAPPORT DU SUJET AU REEL

L’espace germanique et le déplacement de la question du mythe

Aragon et Goethe

Aragon et Hölderlin : modernité et tragédie au regard de l’Histoire

Broché : 322 pages Editeur : Publications de l’Université de Provence (21 juin 2007) Langue : Français ISBN-10 : 2853996646 ISBN-13 : 978-2853996648

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0