Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon
Accueil du site > 8. Événements et parutions > 4. Expositions, inaugurations, télévision > « Dieulefit le visage des justes », sur LCP, 1er octobre 2010

« Dieulefit le visage des justes », sur LCP, 1er octobre 2010

mercredi 29 septembre 2010, par L. V.

A signaler, ce reportage "Dieulefit, le village des Justes" (Fronty/ Loiret, 2010) où sont évoquées, entre autres, les figures d’Aragon et d’Elsa Triolet. Vendredi 1er octobre, LCP-Public Sénat, 21h.

Documentaire d’Alexandre Fronty et Guillaume Loiret (France, 2010). 55 mn. Inédit.

Il est de retour, près de soixante ans plus tard. De retour à Dieulefit, petit village de la Drôme qui l’avait accueilli en tant que réfugié durant la Seconde Guerre mondiale, comme un millier d’autres personnes menacées par l’occupant nazi. Pierre Degeorge sert de fil rouge à ce documentaire sur ce village et ses Justes, héros d’une résistance sans bruit. Les réalisateurs nous font découvrir l’école de Beauvallon, créée par Marguerite Soubeyran et Catherine Krafft, deux des sept Justes dieulefitois. L’établissement, qui a servi de refuge à des enfants et à des enseignants juifs, est un exemple parmi d’autres de la solidarité qui se développa dans le village. Haut lieu de résistance culturelle et intellectuelle, Dieulefit a vu notamment passer Elsa Triolet, Louis Aragon et Emmanuel Mounier, fondateur de la revue Esprit.

Des récits d’anciens résistants, d’habitants du village et d’historiens viennent étoffer ce documentaire instructif mais parfois redondant. Les images d’archives et les nombreux documents historiques permettent de faire revivre cette terre protestante où la Résistance paraissait, rappellent certains, « naturelle ».

Source : Télérama / Orlando Fernandès.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0