Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon
Accueil du site > 2. Colloques, conférences, séminaires > 1. Séminaires ERITA > Assemblée générale de l’ÉRITA et conférence de Marie-Cécile Bouju, le (...)

Assemblée générale de l’ÉRITA et conférence de Marie-Cécile Bouju, le 21 janvier 2012

jeudi 22 décembre 2011, par C. G.

Notre prochaine séance de travail aura lieu le samedi 21 janvier 2012, à Paris (à l’Université de Paris III Sorbonne Nouvelle, Censier, 13 rue Jean Santeuil, salle 414, Paris 5e).

- 9 h 30, assemblée générale de l’ÉRITA ouverte aux membres de l’association à jour de leur cotisation 2011.

- 14 h, Conférence, ouverte à tous, de Marie-Cécile Bouju, Maître de conférences en Histoire, Paris VIII : « Portrait de l’écrivain en éditeur : Louis Aragon et les maisons d’édition du PCF ». Présentation par Erwan Caulet

Résumé

En 1943, en prenant la tête des éditions clandestines la Bibliothèque française, Louis Aragon devient éditeur. Cette « carrière » se poursuit avec les Éditeurs français réunis, maison d’édition littéraire du PCF jusqu’à leur disparition en 1981. Cette chronologie masque une réalité plus complexe. Les relations de Louis Aragon avec la « fabrique » éditoriale commencent probablement dès ses débuts littéraires et se développent pendant les années trente lors de son engagement antifasciste, démontrant qu’il sait utiliser revues et maisons d’édition, lieux clés de la vie intellectuelle et littéraire. A la tête de la Bibliothèque française puis des EFR, Aragon tente avec des résultats très inégaux à la fois de défendre des positions esthétiques personnelles et d’assumer ses responsabilités politiques. A partir de 1955, il laisse les EFR à d’autres, sans quitter vraiment cette maison. Il se consacre alors surtout à son activité d’« agent littéraire », défendant incessamment, et pas forcément aux EFR, des auteurs et des manuscrits. (résumé par l’auteur)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0