Site de l’ERITA
Accueil du site > 5. Ressources > Articles de recherche publiés à l’extérieur > Véronique Magri-Mourgues, « Distance intertextuelle et connexion lexicale : (...)

Véronique Magri-Mourgues, « Distance intertextuelle et connexion lexicale : outils de catégorisation générique ou stylistique ? Approche expérimentale d’un corpus inédit : le corpus aragonien », 2010

jeudi 17 mai 2012, par C. G.

« L’enjeu de ce travail est de tester et de comparer différentes méthodes utilisées par les analyses statistiques des textes littéraires pour mesurer la plus ou moins grande proximité lexicale ou grammaticale de deux corpus. Seront ainsi expérimentées les fonctions implémentées dans le logiciel Hyperbase, la mesure de la " distance intertextuelle " qui repose sur les indices de Jaccard et la méthode de Labbé mais aussi l’évaluation de la " connexion lexicale " que l’on doit à Ch. Muller. L’analyse arborée (X. Luong) qui met en valeur la hiérarchie classificatoire des textes sera utilisée notamment pour présenter la distribution des hautes et des basses fréquences comme possible critère de différenciation générique. Le corpus d’expérimentation choisi est un corpus inédit qui regroupe l’oeuvre poétique d’Aragon écrite entre 1917 et 1952 et des oeuvres narratives. Il a le double avantage de croiser deux ensembles génériques et de s’étendre sur une tranche chronologique importante (1917 à 1967). Le paramètre générique et la variation chronologique seront ainsi éprouvés comme possibles critères de différenciation linguistique et stylistique du corpus lemmatisé. »

Véronique Magri

Source de ce texte :

JADT 2010

On peut le lire aussi ici :

hal.archives.ouvertes

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0