Site de l’ERITA
Accueil du site > 4. Publications scientifiques : thèses, mémoires, articles > 1. Thèses soutenues/thèses en ligne > Mireille Hilsum, Aragon ou le roman des préfaces croisées, thèse (1992) en (...)

Mireille Hilsum, Aragon ou le roman des préfaces croisées, thèse (1992) en ligne

dimanche 23 septembre 2012, par C. G.

Pour accéder à la thèse de Mireille Hilsum en ligne, cliquez sur ce lien

La mise en ligne de cette thèse a été assurée par Robert Alessi pour le site ERITA

Résumé de la thèse :

Mireille Hilsum, Aragon ou le roman des préfaces croisées, sous la direction de Marie-Claire Dumas, Université de Paris 7.
La première partie des Œuvres Romanesques Croisées propose un corpus autonome de préfaces tardives. L’Aragon des années soixante présente ses romans anciens, du surréalisme à La Semaine sainte. Mais la notion de fiction met l’accent sur les fonctions que ne remplit pas le discours préfaciel, le refus de situer les œuvres dans leur contexte, de retracer une démarche ou un projet contemporains du cycle réaliste, et plus généralement de guider la lecture. La thèse est divisée en deux parties. Dans la première, les stratégies d’évitement de l’histoire référentielle, du regard de l’auteur ancien, et de la signification romanesque sont étudiées à travers les préfaces qui précèdent et entourent Le Monde réel. Dans la seconde, les tensions du discours préfaciel sont analysées à travers deux préfaces qui échappent au dispositif défensif ailleurs dominant et substituent le commentaire de la genèse aux réponses aux critiques et aux lecteurs. Les enjeux esthétiques, politiques, idéologiques sont étudiés dans le cadre d’une démarche qui vise à cerner la spécificité des préfaces croisées par rapport à d’autres commentaires aragoniens, antérieurs ou ultérieurs. Les préfaces croisées proposent un système lacunaire fondé sur le détour, la substitution, le déplacement et la prétérition, qui ne récuse pas seulement les récits biographique et historique. Les index, établis à partir des préfaces, permettent de saisir les silences.

Si vous souhaitez obtenir cette thèse sous un format pdf (CD Rom), veuillez envoyer vos coordonnées ainsi qu’un chèque de 10 euros à l’ordre de l’ERITA (participation aux frais) à : C. Grenouillet, Université de Strasbourg, Faculté des Lettres, Le Portique, 14 rue René Descartes, 67 084 Strasbourg Cedex)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0