Site de l’ERITA
Accueil du site > 4. Publications scientifiques : thèses, mémoires, articles > 1. Thèses soutenues/thèses en ligne > Nathalie Limat-Letellier, Le Vertige de la fiction dans les derniers romans (...)

Nathalie Limat-Letellier, Le Vertige de la fiction dans les derniers romans d’Aragon : vers une théorie de l’écriture, thèse (1990) en ligne

samedi 29 septembre 2012, par C. G.

Pour accéder à la thèse de Nathalie Limat-Letellier en ligne, cliquez sur ce lien

La thèse de Nathalie Limat-Letellier est une thèse fondatrice dans l’étude des œuvres dernières d’Aragon (La Mise à mort, Blanche ou l’Oubli, Théâtre roman). Pour diverses raisons, en particulier son ampleur (948 pages), elle n’a pas été publiée.

La mise en ligne de cette thèse a été assurée par Robert Alessi pour le site ERITA.

Résumé de la thèse :

Nathalie Limat-Letellier, Le Vertige de la fiction dans les derniers romans d’Aragon : vers une théorie de l’écriture, thèse sous la direction de Marie-Claire Dumas, Université de Paris 7.
De La Mise à mort (1965) à Théâtre/roman (1974), les confusions entre le romancier et ses personnages instaurent un dispositif d’autorisation où le référent autobiographique tend à se dérober à la faveur de perturbations variables. Ainsi, les brouillages et les contradictions du “mentir-vrai” relèveraient d’une stratégie de l’invérifiable dont le lecteur doit tenir compte. Les jeux de l’imaginaire maintiennent le secret sur les drames de la mémoire. Ils peuvent aussi être interprétés du point de vue de l’histoire littéraire, dans la mesure où les derniers romans constituent un aboutissement de l’œuvre antérieure. En effet le statut paradoxal de cet art de feindre projette des reflets obliques sur la période surréaliste et subvertit les dogmes du réalisme socialiste. En outre, l’auteur a pris position dans les années 60-70 envers les principaux courants théoriques contemporains. La critique de l’illusion réaliste diffère ici des procédés du nouveau roman. Le jeu verbal, la pratique des “collages", l’interchangeabilité des références, le mimétisme d’autres genres déstabilisent les codes de l’écriture. Dans cette nouvelle esthétique du roman, les altérations qui résultent du faux-semblant acquièrent une fonction expérimentale.

Pour accéder à la thèse de Nathalie Limat-Letellier en ligne, cliquez sur ce lien

Si vous souhaitez obtenir cette thèse sous un format pdf (CD Rom), veuillez envoyer vos coordonnées ainsi qu’un chèque de 10 euros à l’ordre de l’ERITA (participation aux frais) à : C. Grenouillet, Université de Strasbourg, Faculté des Lettres, Le Portique, 14 rue René Descartes, 67 084 Strasbourg Cedex)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0