Site de l’ERITA

L’écriture dernière des images

Journée d’études ITEM (samedi 13 octobre 2012)

mardi 25 septembre 2012, par L. V.

Voici deux ans que l’équipe Aragon de l’ITEM consacre une partie de ses travaux et de ses séminaires aux murs d’images et de documents qu’Aragon avait façonnés et dressés avec soin dans son appartement de la rue de Varenne. Vaste entreprise à la fois improvisée et véritable composition, ces murs tracent à travers des milliers de fragments associés une passerelle d’images et de textes entre la mort d’Elsa et l’ombre de la sienne, dans la prolifération des signes, des secrets et le grand chaos de la mémoire.

A l’occasion des trente ans de la disparition d’Aragon, le 24 décembre 1982, l’Equipe Aragon de l’ITEM, en collaboration avec la direction du Moulin de Villeneuve (Bernard Vasseur et Caroline Bruant), Maison d’écrivain, propose le samedi 13 octobre 2012 une journée de communications sur ces murs, dont voici le programme :

10h : Caroline Bruant, directrice adjointe du Moulin de Villeneuve : "56 rue de Varenne" à Saint-Arnoult : un nouveau mentir-vrai".

10h45 : Jacques Vassevière (Paris) : "Le mur au tableau".

11h30 : Alain Trouvé (PR, Reims) : "La chambre d’Aragon rue de Varenne : scène privée ou arrière-texte ?"

Pause déjeuner : 12h30-14h00

14h : Maryse Vassevière (ancienne MCF Paris III) : Les murs d’Aragon : « Sur un aveugle mur blanc ».

14h45 : Luc Vigier (MCF Poitiers, dir. Equipe Aragon) : "Un jazz d’images".

Ces communications seront prononcées à côté de leur objet, avec l’exposition du reportage photographique de Claude Bricage sur les murs de la rue de Varenne et la chambre d’images d’Aragon dont la disposition a été reconstituée à l’identique par Caroline Bruant et son équipe, dans le prolongement des premiers travaux de l’exposition du Musée de La Poste où nous avions reconstitué un premier panneau.

Ce sera l’occasion de découvrir des aspects biographiques émouvants ou énigmatiques, mais aussi de revenir sur l’activité créatrice d’Aragon dans les dernières années, son rapport amoureux à l’art et l’énergie scripturale transférée vers le champ des images, des collages, des associations et du jeu.

On peut d’ores et déjà consulter ici les communications présentées lors des séminaires de l’ITEM sur les murs d’Aragon (voir notre rubrique "Textes de conférences").

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0