Site de l’ERITA
Accueil du site > 8. Événements > 1. Livres (annonces de parution) > Chantal Duverget (dir.), George Besson, Itinéraire d’un passeur (...)

Chantal Duverget (dir.), George Besson, Itinéraire d’un passeur d’art, préface de Pierre Daix, textes de Valérie Pugin, Alain Girard et Sophie Bernard, Musée de l’Abbaye, Saint-Claude / Somogy éditions d’art, 2012

samedi 13 octobre 2012, par C. G.

Tableau : Kees Van Dongen, Portrait d’Adèle Besson (détail), 1908, huile sur toile, 100 × 81 cm

« Jeune provincial arrivé dans la capitale à l‘aube du XXe siècle, George Besson (1882-1971) s’est trouvé au cœur de l’effervescence idéologique de cette période. Son engagement politique qui l’amène à côtoyer Marcel Sembat et Marcel Cachin, le plonge rapidement dans l’avant-garde artistique. Sa rencontre décisive avec Francis Jourdain, en 1907, l’introduit auprès de Van Dongen, Vallotton et Marquet. Entre 1908 et 1910, il fait la connaissance du critique Félix Fénéon ainsi que des peintres Signac, Marquet, Bonnard et Matisse. George Besson affectionnait tant le style anglais qu’il modifia l’orthographe de son prénom en supprimant le « s » final, signant ainsi ses premiers articles. Pour défendre ses conceptions artistiques et politiques, il fonde en 1912 avec Francis Jourdain la revue Les Cahiers d’aujourd’hui dont les articles sont rédigés par Léon Werth, Octave Mirbeau, Elie Faure, Emile Verhaeren, Jules Romains, Valéry Larbaud ou Colette, et illustrés par des dessins de Bonnard, Vuillard, Albert André, Marquet, Matisse, Renoir, Rodin et Signac. En 1925, il exerce les fonctions de directeur artistique des Éditions Crès, puis en 1932 directeur de collection aux Éditions Braun jusqu’en 1957.

De 1947 à 1969, il est surtout le chroniqueur artistique des Lettres françaises, dirigé par Aragon. Il y soutiendra les conceptions esthétiques du Parti communiste, mais ne cessera de promouvoir la peinture figurative de tradition française et de combattre l’abstraction. Cet engagement personnel et les liens tissés avec les jeunes artistes tels François Desnoyer, Guy Bardone, René Genis, Jacques Petit, André Minaux, Paul Collomb, Jean Fusaro, André Lhote, Bernard Lorjou ou Paul Rebeyrolle, modifieront sensiblement le profil de sa collection.

En 1963, George et Adèle Besson firent donation de leur collection par décision testamentaire à la Direction des Musées de France. L’acte stipulait que les œuvres devaient être déposées pour les deux tiers au musée de Besançon et pour un tiers au musée de Bagnols-sur-Cèze. Le 20 juin 1971, George Besson décédait à Paris. En 1980, sa seconde épouse, Jacqueline Bret-André, faisait don d’aquarelles et de dessins en faveur du musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis. La collection constituée par George Besson traduit avant tout les choix d’un amateur éclairé, lié à ses relations privilégiées avec les artistes et à la vision du monde d’un critique engagé qui considérait que la révolution passait par l’art.

Outre le parcours du critique George Besson, cet ouvrage rend compte de l’exposition, présentée dans sa ville natale, au musée de l’Abbaye, du 28 octobre 2011 au 12 février 2012. Près de quarante ans après l’exposition inaugurale, elle a permis la réunion des principales œuvres de la collection Besson. »

LA COLLECTION BESSON

A. LA COLLECTION DU MUSEE DE BESANCON
Notices : Sophie Bernard, conservateur, Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie.

Albert ANDRÉ, Le bar du Moulin Rouge, 1900, Huile sur carton

Pierre BONNARD, Le café du Petit Poucet, 1928, Huile sur toile
Pierre BONNARD, Portrait de George Besson, 1909, Huile sur toile
Paul COLLOMB, Le repas des amis, Huile sur toile
Jean FUSARO, La raie, 1957, Huile sur toile
Pierre GARCIA-FONS, Paysage Toscan, 1962, Huile sur toile
René GENIS, Baie de Naples, Huile sur toile
Marcel-Antoine GIMOND, Buste de George Besson, 1961, Bronze
Marcel GROMAIRE, Soleil levant sur la neige, 1948, Huile sur toile
André LHOTE, Le chemin creux, 1959, Huile sur toile
Albert MARQUET, Les deux amies, 1911, Huile sur toile
Albert MARQUET, Le vieux port à Marseille, 1917, Huile sur toile
Henri MATISSE, Portrait de George Besson, janvier 1918, Huile sur bois
Pablo PICASSO, Nature morte aux radis, 1944 (18 juin), Huile sur toile
Jean PUY, Grand nu, Huile sur toile
Paul REBEYROLLE, La truite, 1955, Huile sur carton
Auguste RENOIR, Portrait d’Adèle Besson, 1918 (21 janvier), Huile sur toile
Paul SIGNAC, La Voile jaune (Venise), 1904, Huile sur toile
Félix VALLOTTON, Baigneuse assise sur un rocher, 1910, Huile sur toile
Louis VALTAT, Les roches rouges à Anthéor, 1901, Huile sur toile

B. LA COLLECTION DU MUSEE DE BAGNOLS-SUR-CEZE
Notices : Alain Girard, Directeur des musées du Gard, Bagnols-sur-Cèze, Musée Albert André.

Pierre BONNARD, Bouquet de fleurs des champs, 1925, Huile sur toile
Camille CLAUDEL, L’imploration, 1er quart XXe siècle, Bronze
Jean FUSARO, Le rouget grondin, 1956, Huile sur toile
Robert LOTIRON, Le Bateau-Lavoir, 1959, Huile sur toile
Aristide MAILLOL, Les lutteuses, 1900, Bronze
Albert MARQUET, Le 14 juillet au Havre, 1906, Huile sur toile
Henri MATISSE, Portrait de George Besson à lunettes, décembre 1917, Huile sur bois
Henri MATISSE, La fenêtre ouverte, 1919, Huile sur toile
Jean PUY, Cerises, 1925, Huile sur bois
Louis VALTAT, Vase de fleurs, 1920, Huile sur toile
Kees VAN DONGEN, Portrait d’Adèle Besson, 1908, Huile sur toile

Informations communiquées par Chantal Duverget

Références du livre :
Chantal Duverget (dir.), George Besson, Itinéraire d’un passeur d’art, préface de Pierre Daix, textes de Valérie Pugin, Alain Girard et Sophie Bernard, Musée de l’Abbaye, Saint-Claude / Somogy éditions d’art, 2012.

• 256 pages, 182 illustrations • 19 x 26,5 cm • 29,90 € • broché avec rabats • Coédition musée de l’Abbaye, Saint-Claude / Somogy éditions d’art • à paraître le 17 octobre 2012.

Chantal Duverget a publié « Besson – Aragon, une amitié politique et artistique (1935-1969) 237 » dans Recherches croisés Aragon/Elsa Triolet n° 12

PDF - 385.3 ko
Chantal Duverget, George Besson, Itinéraire d’un passeur d’art, couverture
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0