Site de l’ERITA
Accueil du site > 8. Événements et parutions > 1. Livres (annonces de parution) > [parution] Georges Aillaud, Chronologie d’Aragon et d’Elsa (...)

[parution] Georges Aillaud, Chronologie d’Aragon et d’Elsa Triolet (1939-1945), Les Annales, Editions Aden, 2014

lundi 23 mars 2015, par P. P.

Une chronologie en 230 pages de ce qu’a pu faire, voir, dire ou écrire le couple Triolet-Aragon pendant la seconde guerre mondiale, et sur ceux qu’il a pu rencontrer ou fréquenter alors, vient de paraître dans le numéro 16 des Annales de la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet (SALAET) sous la signature de Georges Aillaud, également membre de l’ÉRITA.

Voir le compte-rendu de Suzanne Ravis-Françon

Patricia Principalli, au nom de l’ÉRITA, a posé quelques questions à l’auteur.

P.P. Pourquoi avoir choisi de débuter la chronologie au premier janvier 1939 et pas à la date de la déclaration de la guerre ?

G.A.Je m’étais en effet posé cette question dès le début. Il était indispensable d’expliciter le climat politique et le contexte précédant la guerre, sans pour autant remonter trop loin. Il m’a semblé que la fin de la guerre d’Espagne et la montée de l’anticommunisme gouvernemental devaient apparaître : l’interdiction de la presse communiste, par exemple, est antérieure à la déclaration de la guerre. La guerre contre les communistes aura débuté avant celle contre Hitler.

P.P.Qu’apporte cette chronologie de plus que les biographies existantes (P. Daix, P.Juquin) et l’édition de la Pléiade ?

G.A. Ce n’est pas une biographie mais une chronologie : ce n’est pas un travail de commentaires ; je livre une liste d’évènements, de faits, avec leur datation. Par ailleurs, la chronologie est ici plus minutieuse en ce qui concerne la description des déplacements, et les différentes éditions des textes des deux auteurs. J’ai en outre été amené à corriger certaines imprécisions, voire des erreurs de ces biographies, par ailleurs très précieuses. Enfin, les textes que tu as mentionnés ne traitent que d’Aragon et pas d’Elsa Triolet.

P.P. Y a-t-il un engagement du couple Triolet-Aragon, ou y a-t-il une spécificité de l’engagement de chacun d’eux ?

G.A. Ma réponse sera « oui » aux deux aspects de ta question (au titre de « La conjonction ET » !) : nos deux auteurs tirent globalement dans le même sens mais restent différents. Bien sûr, l’un écrit des poèmes et pas l’autre mais on remarque que si Aragon écrit plusieurs textes à caractère théorique, comme « La conjonction ET » justement, ou « La rime en 1940 », tel n’est pas le cas d’Elsa Triolet qui, outre un roman, écrit plutôt des nouvelles. En outre elle participe par exemple à une enquête dans les maquis tandis qu’Aragon, mandaté d’ailleurs par son parti, se préoccupe plutôt d’organiser des groupes de résistants par profession.

P.P. A qui s’adresse ce travail ?

G.A. Je déclare dans l’introduction que ce travail pourrait servir de tremplin à des chercheurs aragoniens ou trioletiens, mais j’aimerais que quiconque s’intéresse à cette période de la guerre et à la Résistance, puisse lire ce texte ou peut-être même simplement le parcourir et ainsi ressentir ce qu’aura été cette période pour des écrivains résistants, communistes (ou très proches d’eux), publiant d’abord sous leur nom des textes de contrebande puis obligés de plonger dans la clandestinité, organisant les mouvements de résistance chez les intellectuels, produisant un journal, voyageant énormément pour alimenter les contacts, vivant ces 5 à 6 années dans le risque, leurs proches tombant autour d’eux… oui, j’aimerais que chacun puisse, à travers cette chronologie apprécier, mesurer ce que ce fut.

P.P. Une suite est-elle prévue ?

G.A. Oui. François Eychart, dans sa présentation de ce numéro des Annales, mentionne la volonté de la SALAET d’élaborer une chronologie de toute la vie de chacun des membres du couple. Je ne suis que le premier à avoir réalisé quelque chose d’assez fouillé.

Ce numéro comprend également la présentation de six chroniques théâtrales d’Elsa Triolet par Jean Knauf, « Elsa Triolet et le T.N.P. de Jean Vilar ».

Sommaire

Pour commander ce numéro, s’adresser à :

François Eychart, SALAET, 29 bd de Magenta 75010 Paris

tél : 01 42 41 41 76

courriel : francois.eychart@wanadoo.fr

Prix : 18 euros franco de port pour la France et l’Europe.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0