Site de l’ERITA
Accueil du site > 6. Dossiers Aragon > Le Paysan de Paris (1926) > Résumé d’un article de J-P Montier sur Le Paysan de Paris

Résumé d’un article de J-P Montier sur Le Paysan de Paris

mardi 12 avril 2005, par L. V.

Jean-Pierre MONTIER, Genre romanesque et style dans Le Paysan de Paris ( Recherches Croisées n°7)

Roman, poème ? L’ambivalence quant à l’appartenance générique du Paysan de Paris est fondatrice, comme est provocatrice l’exigence d’Aragon qu’on en revienne à l’examen des “moyens” d’un auteur, de son style. Par delà les soucis tactiques (envers les positions de Breton) et l’évolution autobiographique dont le texte porte la trace, le jeu de masques aragonien pousse la subtilité plus loin que l’alternative entre genre romanesque et anti-roman, écarte aussi la poésie (comme genre littéraire) pour mieux affirmer (de biais) un “style”, et s’imposer “auteur” (mots tabous !). L’analyse concrète d’un passage du troisième chapitre permet de mesurer ce style à l’œuvre, et de voir comment la figure du Jardin non seulement embrasse la composition de l’ensemble de l’ouvrage mais aussi fonde une poétique parfaitement consciente des enjeux historiques, éthiques et esthétiques sous les auspices desquels se place cette écriture à la vigueur et la puissance intactes.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0