Érita : Équipe de Recherche Interdisciplinaire Triolet / Aragon
Accueil du site > 4. Carnets de l’ERITA > Carnets de l’ERITA n° 2, année 2022

Carnets de l’ERITA n° 2, année 2022

Dernier ajout : 30 décembre 2022.

Cette année 2022 marque les 40 ans du décès d’Aragon, survenu le 24 décembre 1982.

Pour commémorer cet évènement, l’ERITA inaugure, dans le cadre de ses Carnets, une anthologie d’articles de recherches sur Aragon devenus aujourd’hui introuvables.

Cette anthologie est destinée à s’étoffer dès les prochaines semaines mais aussi à plus long terme : toute suggestion (à soumettre au bureau de l’Association) est à cet égard bienvenue, à condition de ne pas proposer ses propres textes.

Elle débute par la republication de deux textes de deux figures de la recherche aragonienne : Michel Apel-Muller et Suzanne Ravis-Françon.

De Michel Apel-Muller est rééditée son étude menée à partir des documents du Fonds Aragon de la version censurée des Voyageurs de l’impériale parue sous l’Occupation et de son histoire.

De Suzanne Ravis est republiée son analyse de La Semaine sainte au prisme de ses propres recherches doctorales sur Temps et création romanesque dans l’œuvre d’Aragon (1991).

À côté de cette anthologie naissante, les Carnets de l’ERITA publient aussi le texte de la communication prononcée par Johanne Le Ray au colloque Aragon vivant de Cerisy (2018) et demeurée inédite jusqu’à présent : « Aragon, au risque de la croyance ».

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0